Le Prix Swiss Life à 4 mains est une initiative artistique développée par la Fondation Swiss Life depuis 2014.
Destiné à révéler des artistes encore peu connus, le Prix invite, tous les deux ans, un compositeur et un photographe à imaginer une création croisée pour un projet original commun. Cette démarche novatrice favorise le dialogue entre musique et photographie.

Neuf experts en photographie et musique nommés par la Fondation Swiss Life ont parrainé chacun un candidat dans leur domaine. Neuf duos se sont formés et ont proposé leurs projets communs. Après présélection, quatre duos ont défendu leurs projets devant un jury de professionnels du monde de la culture.

Les deux Prix Swiss Life à 4 mains précédents ont été remis en 2015 à Julien Taylor et Arthur Lavandier pour l’opéra de chambre Bobba à la Cité de la musique et au musée La Piscine dans le cadre de l’exposition « Chagall et la musique », et en 2017 à Smith & Hoang présentés au Palais de Tokyo dans le cadre de l’exposition « Le rêve des formes » pour leur œuvre Saturnium.

Cette édition anticipée a été imaginée spécialement pour les 10 ans de la Fondation Swiss Life en 2018. Annoncé en décembre dernier, elle couronne ainsi le deuxième tandem pour lequel le jury réuni pour l’édition précédente avait eu un coup de cœur.

Cette édition exceptionnelle du Prix Swiss Life à 4 mains a récompensé le photographe Oan Kim et la compositrice-interprète Ruppert Pupkin. Ils présenteront Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? leur création photo-musique à l’hiver 2018 au Musée de la musique-Philarmonie de Paris, dans le cadre de l’exposition Doisneau et la musique du 4 décembre 2018 au 5 mai 2019, et dans un livre disque édité chez Actes Sud.